État de la ressource en eau – bassin Sée et côtiers Granvillais en crise sécheresse

Face à cette situation, économiser l’eau est l’affaire de tous !

Chacun peut donc d’ores et déjà agir par des économies d’eau sans attendre une éventuelle situation plus défavorable. La préfecture et les services de distribution d’eau potable font ainsi appel à la responsabilité et au sens civique de tous les usagers (particuliers, collectivités, entreprises, agriculteurs) pour faire un usage raisonné et économe de l’eau.

Les faibles précipitations de l’hiver n’ont, à ce stade, pas permis une bonne recharge des ressources en eau souterraine. Les niveaux des nappes diminuent : la vidange estivale se poursuit à l’échelle du département.

En situation de crise, il est interdit :

  • Le remplissage et la vidange des piscines privées;
  • L’arrosage des potagers et les massifs de fleurs privés et publics entre 9h et 20h ;
  • L’arrosage des stades, des pelouses, des terrains de sport et des pistes hippiques (sauf dérogation exceptionnelle demandée à la DDTM) ;
  • Le lavage des véhicules et des bateaux (sauf véhicules sanitaires, secours, agroalimentaires) ;
  • Le lavage des voiries sauf impératif sanitaire avec utilisation de balayeuses/laveuses automatiques (nettoyage après les marchés) ;
  • Le nettoyage des trottoirs, des façades, des murs, des toits et des terrasses, sauf impératif sanitaire ou de sécurité ;
  • Les travaux consommateurs d’eau, les travaux en rivière, les manœuvres des ouvrages hydrauliques et les rejets dans le milieu naturel, sauf ceux soumis à autorisation de la DDTM ;
  • La réalisation et la mise en service de nouveaux forages, pompages, retenues d’eau destinés à d’autres usages que l’alimentation en eau potable ;
  • Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des plans d’eau de loisirs à usage privé, dont les mares de gabion, sauf si un plan de gestion collectif validé existe ;
  • L’alimentation des fontaines publiques d’ornement et des « jeux d’eau » ;
  • L’alimentation des douches de plages à l’exception de celles utilisées par les postes de secours.
  • La pêche en eau douce.

Et au SMPGA, comment ça se passe?

12 août 2022

Face à la sécheresse persistante qui sévit sur le secteur, le SMPGA a mis en place une surveillance renforcée et des moyens adaptés pour faire face à la crise de manière à répondre aux besoins de consommation en eau potable particulièrement importants en cette période estivale.

L’arrêté préfectoral du 11 août 2022 a placé en niveau de crise le bassin de la Sée et des Côtiers Granvillais.

La situation sur les principales ressources en eau du SMPGA est la suivante :

  • Aucune disponibilité sur le Thar avant débit réservé
  • Aucune disponibilité sur la Braize avant débit réservé
  • Approvisionnement complémentaire du Granvillais et et du secteur de Sartilly Sud par l’usine de production d’eau potable d’Avranches
  • Pics de consommation en cours et prévisibles jusqu’au 15 août

Un plan d’actions progressif est prévu en fonction de l’évolution de la situation. Des réunions régulières sont engagées entre exploitants avec des outils de pilotage pour identifier les marges de manœuvre et anticiper au mieux les différentes situations.

©2022 Tous droits réservés SMPGA

CONTACTER LE SMPGA

N'hésitez pas à nous laisser un message !

En cours d’envoi

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?