Quel pH au robinet dans la baie du Mont Saint-Michel ?

Le pH de l’eau a un effet sur son équilibre : il peut donc avoir un impact sur les infrastructures du réseau, en la rendant plus ou moins calcaire ou corrosive. C’est pourquoi il s’agit d’un critère contrôlé.

Qu’est-ce que le pH de l’eau ?

Le pH de l’eau (ou potentiel d’hydrogène, du nom des ions qu’elle contient) correspond à son degré d’acidité. Le pH des eaux naturelles qui sont captées dépendent de la nature des terrains traversés : par exemple, dans les régions granitiques, leur pH est plutôt acide ; en régions calcaires, il est plutôt basique. Sur le territoire du SMPGA, l’eau est plutôt acide. Lors de son traitement pour la rendre potable, son pH est ajusté pour qu’elle soit équilibrée, soit entre 6,5 et 9 selon les préconisations de l’Agence Régionale de Santé.

Echelle de pH

Pourquoi le pH de l’eau a toute son importance ?

S’il n’influe pas directement sur la santé, le pH de l’eau, selon son degré, peut présenter certains inconvénients au quotidien. Une eau trop acide peut dégrader les canalisations. Trop basique, elle risque d’abimer le linge. De plus, le pH influe sur les caractéristiques plus ou moins calcaires de l’eau.

1-PICTO-lesaviez-vous

Le saviez-vous ?

Pour être potable, une eau doit avoir un pH entre 6,5 et 8,5.

Analyse et qualité de l’eau distribuée par le SMPGA en matière de pH

Pour connaitre le pH le réseau, consultez le détail des analyses mises à disposition par l’Agence régionale de santé sur internet et affichées en mairie.

CONTACTER LE SMPGA

N'hésitez pas à nous laisser un message !

En cours d’envoi

©2018 Tous droits réservés SMPGA

Donec porta. vel, fringilla Aliquam sem, ut

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?