La composition du tarif de l’eau potable

Depuis 2018, tout usager du territoire reçoit deux factures : l’une est dédiée au service de l’eau potable ; l’autre au coût de l’assainissement des eaux usées. Le SMPGA ayant en charge la production et de la distribution de l’eau potable, son activité a un coût qui est répercuté uniquement sur l’une des 2 factures.

Comment est calculé le prix de l’eau ?

Un prix, trois coûts

Si l’eau est une ressource gratuite, car naturellement présente dans notre environnement, la rendre potable et l’acheminer jusqu’au robinet à un coût. C’est cette mise à disposition, grâce à l’activité du SMPGA, que chaque usager paie, en fonction également de sa propre consommation.

En Normandie, comme partout ailleurs en France, les tarifications peuvent varier car elles dépendent notamment :

  • du coût des traitements, plus ou moins onéreux selon la qualité de la ressource ;
  • du coût des aménagements nécessaires sur le réseau ;
  • de coûts de distribution, en particulier les réseaux et ouvrages annexes ;
  • du nombre d’usagers par collectivité desservie.

Grâce à la mutualisation des moyens de production et leur esprit solidaire, les collectivités qui composent le SMPGA travaillent de concert pour proposer une eau à un prix juste et équitable sur l’ensemble du territoire.

 

En 2017, le prix moyen TTC pour une facture de 120 m3 d’eau potable était de 3,56 € / m3  en France. Les disparités du prix de l’eau selon les régions s’expliquent par différents facteurs. Parmi lesquels :

  • la qualité initiale de l’eau captée ;
  • la distance entre les lieux de captage, de production et les habitations ;
  • le coût des travaux pour mettre en place et aménager les réseaux d’eau potable.

En 2018, sur le territoire du SMPGA, le prix moyen TTC pour 120 m3 s’élève à 2,55 € / m3, avec un prix minimum de 2,24 € / m3 et un maximum de 3,23 € / m3.

 

Qu’en est-il dans ma commune ?

Retrouvez ci-dessous les tarifs H.T. 2019 ; ils sont revus annuellement :

Des tarifs cohérents sur le territoire

Le SMPGA est un service public. Il ne génère aucun bénéfice pour son activité. Néanmoins, disposer d’une eau courante de qualité engage des frais qui se répercutent sur la facture des abonnés. Le SMPGA veille donc à ce que ses coûts soient maîtrisés pour que le prix payé par les usagers soit raisonnable. La localisation de ses infrastructures, tout comme les solutions pour potabiliser l’eau, sont choisies avec soin pour limiter les dépenses. Des investissements réguliers pour maintenir et renouveler son patrimoine limitent également les fuites et les dégradations qui pourraient nuire à la performance du service rendu.

Dès sa création, le SMPGA s’est engagé à fixer un prix juste à chaque collectivité, en relation directe avec les charges des différentes usines de traitement. Ayant récupéré la compétence distribution au 1er janvier 2018, les tarifs de l’année 2018 sont restés inchangés le temps de mieux préparer la suite. En effet, dès 2019, le SMPGA s’engage à mettre en œuvre une politique toujours plus cohérente pour l’ensemble des territoires.

1-PICTO-lesaviez-vous

Le saviez-vous ?

En France, la consommation d’eau quotidienne coûte en moyenne 1 € à 1,20 € par foyer. Source

CONTACTER LE SMPGA

N'hésitez pas à nous laisser un message !

En cours d’envoi

©2019 Tous droits réservés SMPGA

id diam mattis Phasellus porta. at leo pulvinar Praesent

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?