Qualité et dureté de l’eau

Eau dure, eau douce : derrière ces qualificatifs se cachent des propriétés différentes, qui peuvent avoir une influence sur le goût de l’eau et l’usage des consommateurs.

Qu’est-ce que la dureté de l’eau ?

Les analyses de qualité qui sont menées sur l’eau permettent de définir sa dureté. Cela signifie que l’on regarde quelle est sa teneur en calcium et en magnésium. Lorsqu’elle en est fortement pourvue, on dit de cette eau qu’elle est dure. Une eau dure est ainsi plus calcaire qu’une eau dite douce.

Pour être potable, l’eau doit respecter un certain seuil de dureté. Ce dernier est défini par la réglementation. Sachant que l’eau captée dans les cours d’eau du territoire est douce, le SMPGA doit agir pour la reminéraliser. Son traitement permet de la mettre à l’équilibre.

Eau dure, eau douce : un savant dosage

Trop douce, l’eau est plus corrosive. Elle attaque les canalisations et se charge de particules métalliques qui peuvent être nocives pour la santé du consommateur.

Trop dure, l’eau peut déposer du tartre à l’intérieur des canalisations qui risque de se boucher. Le phénomène d’entartage s’accentue avec l’augmentation de la température de l’eau.

Analyse et qualité de l’eau distribuée par le SMPGA en matière de dureté

Suite aux récents investissements réalisés sur les usines d’eau potable, l’eau est minéralisée aux alentours de 8°f sur Saint-Pair et Avranches.

Pour connaitre le TAC (titre alcalimétrique complet) sur le réseau, consultez le détail des analyses mises à disposition par l’Agence régionale de santé sur internet et affichées en mairie.

1-PICTO-lesaviez-vous

Le saviez-vous ?

L’unité de mesure de la dureté de l’eau est le degré français. 1°f équivaut à 10 mg de calcaire par litre.

Attention aux adoucissants pour le linge : dosez-malin ! L’eau du bassin normand est douce, la mise en œuvre d’adoucisseur risque de dégrader vos installations intérieures.

Chauffer l’eau déplace le point d’équilibre et facilite la formation de calcaire. Si vous avez des soucis, contrôlez votre chaudière, celle-ci ne devant pas dépasser les 60°C.

CONTACTER LE SMPGA

N'hésitez pas à nous laisser un message !

En cours d’envoi

©2018 Tous droits réservés SMPGA

mattis venenatis Donec porta. commodo quis dolor. adipiscing

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?