REDAWN ou comment produire de l’énergie à partir des réseaux d’eau

Un projet d’envergure européenne…

REDAWN – Reducing Energy Dependency in Atlantic Area Water Networks – est un projet qui réunit 5 autres pays européens aux côtés de la France : l’Espagne, l’Irlande, l’Italie, le Portugal et le Royaume-Uni. Il a vu le jour dans le cadre du programme Interreg Espace Atlantique et participe à illustrer la volonté européenne de proposer des actions concrètes pour la transition énergétique.

En participant à ce projet de recherche, avec l’aide de l’agence de l’eau Seine Normandie et de la région Normandie, le SMPGA porte les enjeux d’innovation de la France en matière d’hydroélectricité.

…pour diminuer l’empreinte environnementale des réseaux d’eau

1-PICTO-lesaviez-vous

Le saviez-vous ?

L’industrie de l’eau est le 4ème secteur le plus énergivore sur la façade atlantique de l’Europe.

Les dépenses énergétiques nécessaires pour assurer le traitement, le transport, la distribution ou encore l’assainissement de l’eau sont importantes. Face à ce constat, les partenaires du projet REDAWN se sont rassemblés pour étudier la récupération et la valorisation de l’énergie hydroélectrique que sont susceptibles de fournir les différents types de réseaux d’eau : eau usée, eau potable, eau pluviale, eau de process industriel ou encore irrigation.

Si cette démarche a déjà été déployée sur des canalisations aux diamètres importants, son caractère innovant tient au fait qu’elle porte ici sur des diamètres inférieurs à 250 millimètres. Et également au choix d’une technologie émergente, celle du pompage inverse. Pour tirer parti de l’efficacité énergétique des réseaux d’eau, cette technique est installée sur le réseau en lieu et place de réducteurs de pression. Cela permet de valoriser des équipements existants tout en limitant les frais de développement, d’investissement et de maintenance.

La production de cette énergie verte pourrait ensuite alimenter localement l’éclairage des rues et le réseau électrique.

3 ans d’action pour 3 objectifs clés

L’eau est une ressource naturelle. Depuis 3 milliards d’années, elle fait le même voyage entre ciel et terre. Sous l’effet du soleil, elle s’évapore et monte vers l’atmosphère. Elle se condense ensuite sous l’action du froid avant de retomber sous forme de précipitations (neige, pluie). Une partie de cette eau s’évapore alors de nouveau tandis que l’autre ruisselle pour rejoindre les cours d’eau ou s’infiltre pour alimenter les nappes et rivières souterraines. C’est au cours de ce processus, qui se répète à l’infini, que l’eau destinée à notre consommation est puisée.

Diagnostic

1. Définir le potentiel d’électricité récupérable dans les réseaux d’eau sur la façade atlantique de l’Europe

Tests grandeur nature

2. Tester trois chantiers en conditions réelles pour l’utilisation de pompes inversées qui vont générer de l’électricité (usine de papeterie au Portugal, réseau d’irrigation en Espagne, réseau d’eau potable en France)

Diffusion de la technologie

3. Fédérer les acteurs institutionnels et économiques pour favoriser l’émergence d’une politique de récupération d’énergie hydroélectrique dans les réseaux

Lancé en mars 2018, REDAWN devrait voir son aboutissement fin 2020.

Comment REDAWN est-il financé ?

L’Europe est le principal financeur. Via son programme Interreg Atlantic Area, il prend en charge 75% du budget global qui s’élève sur 3 ans à 2 millions d’euros H.T. Le SMPGA figure parmi les neuf autres principaux financeurs, à hauteur de près de 50 000 euros sur 3 ans :

 

  1. Action Renewables – Royaume Uni
  2. Trinity College Dublin – Irlande
  3. UniversitadegliStudi di Napoli Federico ii – Italie
  4. Instituto Superior Tecnico – Portugal
  5. Water Efficienc Network, University of Bath – Royaume Uni
  6. Hidropower Ltd – Portugal
  7. AsociacionFeragua de Comunidades de Regantes de Andalucia – Espagne
  8. FundacionAsturiana de la Energia– Espagne
  9. Syndicat de Mutualisation de l’eau Potable du Granvillais et de l’Avranchin – France

Quel est le rôle du SMPGA ?

Le SMPGA contribue au projet REDAWN en intervenant à chaque étape du projet :

  1. Il organise la collecte des données pour la France.
  2. Il met en place le chantier test français portant sur les réseaux d’eau potable sur son territoire.
  3. Il participe à diffuser la technologie de la micro-hydroélectricité et fédère l’ensemble des acteurs de l’eau en France pour faciliter son implantation au cœur des territoires.

Sur son réseau de plus de 400 km, le SMPGA identifie donc actuellement, avec des mesures de débit et de pression, le meilleur emplacement pour un pompage inverse. Aujourd’hui, la partie du réseau à l’étude bénéficie du relief de la colline d’Avranches et de la consommation relativement stable d’une zone industrielle. Pour approfondir sa démarche, le SMPGA envisage d’ores et déjà l’essai d’autres solutions de valorisation électrique – micro-turbines et pico-turbines – en vue de bien identifier les avantages et inconvénients de chacune de ces technologies.

CONTACTER LE SMPGA

N'hésitez pas à nous laisser un message !

En cours d’envoi

©2018 Tous droits réservés SMPGA

eleifend tempus felis Lorem mattis porta. venenatis

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?