La protection de la ressource pour une eau potable

Le SMPGA tire la majorité de ses ressources en eau du Thar et de la Braize. Ce fleuve du Granvillais et cette rivière de l’Avranchin alimentent respectivement l’usine de Saint-Pair-sur-Mer et celle d’Avranches. Le Thar, à l’inverse de la Braize, est sensible à l’étiage. Ce sont deux cours d’eau protégés.

Pour répondre aux besoins du territoire, le SMPGA prélève également, en plus faible quantité, de l’eau souterraine. Ce type de captage est mis en place sur les sites de Sartilly, Saint-Jean-des-Champs et Avranches Nord.

Quels moyens pour sauvegarder cette ressource précieuse ?

Dans le département de la Manche, comme partout en France, protéger les ressources pour produire l’eau potable est une nécessité. Et c’est aussi tout l’écosystème qui l’entoure qu’il faut sauvegarder car cela garantit la qualité de l’eau puisée. La réglementation française, à travers le Code de santé publique, oblige ainsi les exploitants à définir des périmètres de protection. Ces zones entourent les points de captage lorsque l’eau est destinée à la consommation humaine. Leur objectif est de réduire au maximum les risques de pollution de l’eau, afin de ne pas altérer sa qualité. Cette action s’inscrit dans un cercle vertueux car l’eau nécessitera moins d’étapes de traitement pour sa potabilisation.

Zone d’alimentation

Elle peut faire l’objet d’un programme d’actions décidé par arrêté préfectoral.

Périmètre de protection éloignée

Facultatif, ce périmètre est créé pour réglementer si nécessaire des activités qui peuvent être polluantes.

Périmètre de protection rapprochée

Les activités, travaux, installations sont limitées dans cette zone, voire interdites.

Périmètre de protection immédiate

Ce secteur est clôturé et toute activité est interdite dans cette zone, sauf pour l’exploitation et l’entretien de l’ouvrage de captage.

Les périmètres de protection sur le territoire

Pour que ses sites soient le moins vulnérables possible, le SMPGA travaille avec les acteurs du monde agricole et les associations locales en faveur de l’environnement. Il s’agit de mettre en place une véritable concertation territoriale pour que les moyens d’action soient adaptés. Ainsi, l’exploitation agricole de ces espaces est réglementée, afin de ne pas polluer les cours d’eau ou les sols. Un suivi est réalisé périodiquement pour s’en assurer. Au sein des périmètres de protection rapprochée, le SMPGA achète aussi lorsque cela est possible différents terrains. L’objectif de cet investissement est alors de remettre en état les espaces verts et les berges ou de mieux garantir l’usage de ces différents espaces.

Aujourd’hui, les périmètres de protection sur la Braize pour l’alimentation de l’usine d’Avranches sont effectifs. Des procédures sont en cours pour les points de captage du Thar, de Sartilly et de Bréville-sur-Mer.

Quelles sont les autres actions du SMPGA ?

Le SMPGA tient à préserver l’équilibre naturel des cours d’eau sollicités. Il met ainsi en place d’autres actions de protection :

  • des stations d’alerte servent à détecter les pollutions en amont des captages en rivière ;
  • les sites de captage font l’objet d’une étude de la faune et de la flore afin de respecter leurs contraintes environnementales ;
  • des bassins de storage servent de tampon entre le prélèvement d’eau brute et le traitement de l’eau en usine, ce qui permet un lissage des prélèvements ;
  • les prises d’eau se font de manière écoresponsable, c’est-à-dire qu’elles assurent la continuité naturelle du cours d’eau et assurent leur franchissement par les poissons.

Et le rôle des collectivités membres dans tout ça ?

Au-delà des mesures prises par le SMPGA, chacune des collectivités adhérentes est engagée dans une démarche « zéro pesticide ». Il s’agit d’éviter au maximum l’utilisation de produits chimiques pour l’entretien des espaces verts et des voiries. Si l’enjeu est crucial pour la santé des habitants et des riverains, il l’est aussi pour la préservation de la ressource en eau et de la biodiversité. Non pollués, les eaux souterraines et de surface subiront moins de traitement. Un gain à la fois pour l’environnement et pour le coût final payé par le consommateur.

En savoir plus sur le captage de l’eau sur le territoire.

Innover en faveur de l’environnement

L’innovation est au cœur de la démarche d’éco-responsabilité portée par le SMPGA. Nous recherchons ainsi des équipements qui ne sont pas trop gourmands en énergie et des solutions techniques qui limitent les impacts négatifs sur l’environnement.

Sachant que l’innovation est collaborative, nous sommes favorables aux projets qui portent des valeurs eco-friendly éprouvées. C’est pourquoi nous n’avons pas hésité à nous engager aux côtés d’autres acteurs européens dans le projet REDAWN (Reducing Energy Dependency in Atlantic area water Networks), conscients du potentiel hydraulique des réseaux d’eau potable pour produire de l’énergie verte.

En savoir plus sur notre capacité d’innovation.

CONTACTER LE SMPGA

N'hésitez pas à nous laisser un message !

En cours d’envoi

©2018 Tous droits réservés SMPGA

leo. mattis velit, ut ipsum pulvinar in Praesent

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?