Protection de la ressource

Les ressources sur le territoire du SMPGA

Les cours d’eau

picto-7

Le Thar

picto-7

La Braize

Alimentation des usines de production d’eau potable

A ce jour, l’usine de Saint-Aubin-des-Préaux et l’usine des eaux du Thar sont alimentées par ce cours d’eau. Une fois le projet de construction de l’usine de Saint-Pair-sur-Mer mené à son terme, les anciennes usines seront détruites et seule la nouvelle usine sera alimentée par le Thar. C’est la ressource en eau majeure du SMPGA sur le pays Granvillais. L’usine d’Avranches est actuellement alimentée par la Braize ; la nouvelle usine qui sera construite utilisera cette même ressource. C’est aujourd’hui la ressource en eau majeure du SMPGA sur le pays de l’Avranchin.

Longueur

25 km 16,3 km

Origine

à l’est de La Haye-Pesnel Entre le Luot et Sainte-Pience 

Destination

La baie du mont Saint-Michel

La Sée

Caractéristiques

Sensibilité à l’étiage, cours d’eau protégé Peu sensible à l’étiage

 

Les captages

Le SMPGA prélève également de l’eau souterraine par le biais de captages d’environ 10 mètres de profondeur sur le site de Sartilly. Cette infime partie de la ressource en eau permet ainsi d’approvisionner la petite usine.

 

Préserver la ressource pour garantir quantité et qualité

Le SMPGA est situé dans un environnement riche et varié. Il souhaite donc préserver cet espace naturel et rendre à la nature ses espaces dans la mesure du possible car c’est elle qui améliore la qualité de la ressource.

 

Périmètres de protection

 

Visuel-38-schema-perimetre-protection

Les périmètres de protection sont des zones protégées autour des différents points de captage de l’eau potable.

La législation française définit trois niveaux :

  • Le périmètre de protection immédiate
  • Le périmètre de protection rapprochée
  • Le périmètre de protection éloignée

Au sein de ces périmètres, l’exploitation agricole est réglementée afin d’assurer la non pollution du cours d’eau ou des sols. Pour s’en assurer, le SMPGA réalise un suivi de ces espaces.

Sur ses différentes ressources, le SMPGA travaille sur la mise en place des nouveaux périmètres de protection :

  • périmètre de protection des captages de Sartilly (procédure en cours, phase administrative)
  • périmètre de protection sur la Braize pour l’actuelle et la future usine d’Avranches (procédure finalisée)
  • périmètre de protection sur le Thar pour la future usine de St Pair-sur-mer (procédure en cours, phase technique)

De plus, au sein des zones de périmètre de protection rapprochée, le SMPGA achète lorsque cela est possible différents terrains dans l’objectif d’investir pour remettre en état les espaces verts et les berges ou de mieux garantir l’usage des différents espaces.

FOCUS sur la Braize

Le SMPGA a acquis fin 2015 un terrain sur la commune de Lolif le long de la Braize, au sein du périmètre de protection rapprochée du captage. En 2016, il investit pour remettre en état le site en abattant différents peupliers et en nettoyant les talus.

 

Un projet eco-friendly

Le projet d’investissement porté par le SMPGA, de construction de deux nouvelles usines interconnectées, est pensé pour s’inscrire dans une orientation durable.

Le SMPGA prévoit ainsi:

  • des stations d’alerte pour détecter les pollutions en amont des captages en rivière
  • le respect des différents débits réservés pour assurer l’équilibre naturel des cours d’eau sollicités
  • une étude de la faune et de la flore et une étude Natura 2000 afin d’assurer la prise en compte optimale et le respect des différentes contraintes environnementales
  • des bassins de storage pour rationaliser le prélèvement de l’eau dans les rivières : des bassins servent de tampon entre le prélèvement d’eau brute et le traitement de l’eau en usine, ce qui permet un lissage des prélèvements
  • des prises d’eau écoresponsables : elles sont étudiées pour faciliter leur franchissement par les poissons et assurer la continuité naturelle du cours d’eau

 

FOCUS sur le Thar

Le projet permet par exemple d’effacer deux seuils artificiels au niveau des prises d’eau des anciennes usines au profit d’une seule conçue spécialement pour cette rivière protégée. Elle garantit alors le respect du débit réservé, la transmission des sédiments et la franchissabilité piscicole.

 

Des collectivités engagées

Au-delà des mesures prises par le SMPGA, chaque collectivité membre est également inscrite individuellement dans une stratégie de développement durable. Les collectivités ont ainsi toutes entrepris une démarche « zéro pesticide ». L’abolition de l’usage des pesticides pour l’entretien des espaces verts et des voiries est un enjeu crucial pour la santé mais également pour la préservation de la ressource en eau et de la biodiversité.

Ces actions entreprises par les communes permettent donc sur le territoire du SMPGA de préserver la qualité des rivières et des nappes souterraines. Cela permet ainsi l’amélioration de la qualité des eaux destinées à l’alimentation en eau du secteur et la réduction des coûts de traitement de sa potabilisation.

À découvrir
À la une
On en parle dans la PRESSE
Plus d'informations
Le SMPGA recrute!
Plus d'informations
Les travaux, c'est parti!!
Plus d'informations
Retour en haut