Nouvelles infrastructures

Construction de deux usines

Afin de garantir une eau potable de qualité et en quantité suffisante, les élus des collectivités rassemblées au sein du SMPGA ont décidé d’investir pour renouveler les infrastructures du secteur en construisant deux usines neuves. Disposant des traitements de pointe pour produire de l’eau potable, capables de produire des volumes d’eau conséquents, ces usines seront des atouts majeurs pour le SMPGA. Ce dernier pourra alors assurer l’alimentation en eau potable de l’ensemble de la population. L’efficacité de ces nouvelles usines permettra au SMPGA de produire une eau de qualité constante et irréprochable, à un prix raisonnable.

picto-5 picto-5

Implantation

Saint-Pair-sur-Mer (Granvillais)  Avranches (Avranchin)

Prise d’eau

dans le Thar, près de la mare de Bouillon  dans la Braize, au niveau du bief du moulin de Marcey

Capacité nominale de production

325 m3/h soit 6 500 m3/j sur 20h  375 m3/h soit 7 500 m3/j sur 20h

Filière de traitement

Oxydation
Décantation et charbon actif
Ultrafiltration membranaire
 Oxydation
Décantation et charbon actif
Ultrafiltration membranaire

Les deux usines sont équipées du même système de traitement nouvelle génération. Il combine plusieurs procédés de filtration de l’eau, qui sont décrits dans le schéma ci-dessous.

Visuel-32

En savoir plus

 

Construction d’une interconnexion

Afin de renforcer la performance de son installation et de permettre le secours mutuel de ces deux nouvelles usines, le SMPGA investit dans la mise en place d’une interconnexion entre celles-ci. Elle permettra à terme l’échange d’eau traitée entre l’usine de Saint-Pair-sur-Mer et celle d’Avranches. Un réservoir d’équilibre mis en place à Sartilly viendra renforcer le dispositif.

Il s’agit ainsi notamment de faire face à l’augmentation temporaire de la demande sur le secteur du Granvillais en période estivale et de permettre de faciliter les échanges d’eau Sud-Nord dans le département.

picto-6

Diamètre Environ 300 mm
Longueur Environ 16 700 m le long de la RD 973
Volume du réservoir d’équilibre 1 000 m3

En savoir plus

 

Raccordement des différents éléments

En complément des usines et de l’interconnexion, le projet d’investissement prévoit également la mise en œuvre de deux nouvelles prises d’eau équipées de stations d’alerte et étudiées pour respecter le débit biologique des différents cours d’eau.

Les canalisations permettant de raccorder les différentes usines sont également prises en compte. 7 km de canalisations d’eau brute et 3,6 km de canalisations d’eau traitée seront ajoutés au réseau existant.

En savoir plus

À découvrir
À la une
On en parle dans la PRESSE
Plus d'informations
Le SMPGA recrute!
Plus d'informations
Les travaux, c'est parti!!
Plus d'informations
Retour en haut