Histoire

Le constat initial

La création du SMPGA répond à un constat sur les territoires de Granville et d’Avranches. La présence d’une façade littorale engendre une forte attractivité en saison touristique. Cette singularité se traduit par d’importantes fluctuations de population entre la période estivale et le reste de l’année.

À cela s’ajoute la fragilité de la ressource en eau et l’obsolescence des infrastructures. En effet, l’eau potable est produite sur ce secteur à partir de ressources superficielles (le Thar et la Braize), dont la qualité dépend des conditions météorologiques. De plus, le Thar présente une vulnérabilité en période d’étiage. La production d’eau potable était assurée par des usines datant de la première moitié du XXème siècle.

L’alimentation en eau potable sur le secteur devenait alors un enjeu majeur pour la population ainsi que pour l’économie locale.

Le SMPGA a donc été créé par la volonté des élus locaux pour éviter tout risque d’une pénurie d’eau potable et assurer la production en quantité suffisante d’une eau de qualité. Il s’agit, pour le SMPGA, de sécuriser à la fois la quantité et la qualité de l’eau potable sur son territoire.

 

Les dates clés du SMPGA

Visuel-6-frise-chronologique

À découvrir
À la une
On en parle dans la PRESSE
Plus d'informations
Le SMPGA recrute!
Plus d'informations
Les travaux, c'est parti!!
Plus d'informations
Retour en haut